Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un blason pour ma région !

Le logo du Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais

"Nord-Pas-de-Calais", un nom à tiroirs pour une petite région qui ne compte pourtant que deux départements !

J'avoue que je me suis souvent demandé pourquoi il n'y a pas une seule grande région NPdC+Picardie, et si je dis cela, ce n'est pas par antipathie pour cette région si sympathique où j'ai vécu plusieurs années. Au contraire, je trouve que le Nord de la France mériterait une vraie grande région.




Le logo du Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais est un cœur jaune (encore un cœur !) embrassant un beffroi bleu. Le cœur symbolise la chaleur humaine des habitants, le beffroi est emblématique de l'architecture de la région. Quant aux couleurs jaune et bleu, elles évoquent sans doute l'Europe, dont la Région est une plaque tournante avec le tunnel sous la Manche, la frontière avec la Belgique, Eurostar, Thalys, etc. Ce logo n'est pas si mal trouvé, même si je préférais l'ancienne version plus acérée et dynamique. Le nouveau a un côté un phallique, plus arrondi, plus pépère. Enfin bon…

 

Je ne suis qu'un Nord-Pas-de-Calaisien (?) de cœur, mais à mon avis cette région devrait se rebaptiser tout simplement Flandres (ou Flandres Françaises pour ne pas irriter nos amis belges) et adopter l'emblème des Flandres qui est un majestueux lion noir sur fond jaune. Ce serait plus simple, plus percutant et plus conforme à l'Histoire de ce territoire que ce nom à tiroirs imprononçable. Ou alors, pourquoi pas une grande région Flandres-Picardie ? Qu’en diraient les Picards et les Nordistes ?

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Camberlot 11/09/2012 16:07

Si l'on devait, pour réduire le mille-feuilles administratif, faire disparaître la région Picardie, il est hors de question que L'Aisne aille rejoindre, en bloc, la Champagne.
Si, à juste titre, Château-Thierry est attiré par la Champagne, dont il produit les crus, que Soissons et Laon semblent incliner, aussi, pour Reims, plus proche, le nord du département, pense
autrement. Saint Quentin (Vermandois oriental) veut retrouver son pendant de la Somme, tandis que la Thiérache souhaite se fondre avec l'Avesnois bocager, comme elle. Les deux arrondissements du
nord de l'Aisne préfèreraient donc, dans cette optique, rejoindre le Nord d'où proviennent nombre de ses habitants. L'Aisne n'a jamais été homogène et son unité n'a pas à être sauvegardée à tout
prix
Ce n'est pas parce que le Crédit Agricole de l'Aisne a été rattaché à Reims, qu'on doit nous opposer une soit-disant unité. Le même organisme n'a t'il pas réussi le prodige de réunir deux caisses
(Somme et Seine et Marne) non limitrophes et de régions différentes !
Pas plus, il n'y aurait à invoquer le fait que le journal de St Quentin (et de Xavier Bertrand), l'Aisne Nouvelle, ait été repris dernièrement par l'Union de Reims, pour justifier une unité
champenoise factice : celle des hommes et des terroirs est prééminente.
Sinon, dans cet espoir, oui au beau blason proposé Nord-Picardie, où la petite Flandre se taille la part du "Lion" avec 50% du panneau.
Mais attention, si la Wallonie devait nous rejoindre, il faudrait, peut-être reconstituer les Pays-Bas d'avant la Conquête, ou la "Belgique" de Jules César, mais ceci est une autre histoire !

Rivière 12/12/2011 21:54

De passage, par hasard, sur votre site, je lis l'interrogation sur le pourquoi d'une région Nord-Pas de Calais. Il est bon de rappeler que le lion de Flandres donné à toute la région ne correspond
ni à la réalité historique ni à la réalité linguistique.Une grande partie du Pas de Calais n'appartient aucunement à l'aire linguistique flamande. Par exemple la partie sud du Pas de Calais côtier
faisait partie de la Picardie durant l'Ancien Régime. Les régions actuelles ne correspondent pas en tous points aux régions de l'Ancien Régime qui épousaient mieux les réalités humaines et
linguistiques concrètes. Mais je partage tout à fait l'idée d'une grande région Nord-Picardie avec les armes de Flandre et de Picardie, toutes deux fort belles, réunies. Il faut tenir compte du
fait que l'aire de la langue Picarde, car s'en est une, s'étend grosso modo de Clermont sur Oise au Hainaut. Quantitativement la proportion de territoire de langue flamande est plus réduite. Vive
le Nord et vive la Picardie! PYHRop

schemberg 10/08/2011 16:48


Bonjour à tous!
Alors en effet, la région Nord Pas de Calais n'est pas constituée uniquement des flandres, loin de là. Cependant, Lille, qui est de loin la plus grande ville de la région s'y trouve, il n'est donc
pas imbécile d'imaginer donner à la région le blason des flandres (d'autant plus qu'il s'agit d'un blason reconnu par beaucoup de personnes, et qu'il est joli)


Huvelle 26/01/2011 21:33


Je découvre vos remarques,je crois qu'il faut apprendre l'histoire de France,et bien sûr de ses voisins pour s'engager dans des commentaires approximatifs.Il faut connaitre aussi la topographie(ou
géographie)et la démographie:le département du Nord est le plus peuplé de France.La plupart des guerres se sont déroulées là en partie ,parce que le sol y est fertile...Ou plat.
Pour ce qui est de la région,nous du pays acceptons ce rapprochement plutôt qu'une division de plus qu'entretient l'Europe:Que sont l'Allemagne,l'Espagne,l'Italie dont les régions s'opposent
politiquement!J'ai dit juste avant que le Nord mérite à lui seul son blason,pour ne pas le limiter à ce qu'il n'est pas:une partie de la Flandre.La verdure de l'Avesnois(petite Suisse) vaut bien un
morceau du blason,Valenciennes n'est-elle pas l'Athène du Nord et n'est elle pas le Hainaut?...Les collines d'Artois sont-elles plates?


Huvelle 26/01/2011 21:04


Pour le département du Nord,n'existe pas de blason.
Il en existe historiquement plusieurs,et le lion des Flandres ne concerne qu'une partie du département(au dessus de Lille).Que faites vous du Hainaut(Valenciennes),et même de ce qui est de Cambrai,
Maubeuge et Avesnes,Fourmies.Il serait temps que le conseil général s'intéresse à cette question qui frustre 1/2 de la population.L'histoire de cette région mérite qu'on y réfléchisse.Internet
induit en erreur.Si la région a trouvé le sien récemment:l'argument de passéiste ne vaux pas.